Reiki Shi Hô

0

Origine du Reiki Shi Hô

 

Le Reiki Shi Hô est une technique du Reiki. A la pratique ordinaire du Reiki, on associe l’énergie vibratoire des pierres.

Cette technique se dynamise par l’emploi de symboles (clés) particuliers. C’est Mikao Usui qui les a révélés à un petit nombre de ses disciples. Ces symboles ne figurent sur aucun document. Leur histoire est racontée par un maître anonyme dans un document en japonais que j’ai eu bien du mal à faire traduire de manière fiable. Mais l’Energie « voulait » que ces symboles réapparaissent. Je proposais à une amie d’origine japonaise de m’aider. Elle me proposa rapidement une traduction. Mais ce n’est que lorsque je les mis en œuvre que je sus que la traduction était bonne.

Je laisse la « parole » à ce maître. Extrait du manuscrit :

…/ Je tiens ces symboles du Maître (Mikao Usui). Ils lui sont apparus alors qu’il récitait des poèmes de l’Empereur Mejii pendant une retraite sur le Mont Kurama. Ils lui ont été transmis par une hallucination auditive singulière au cours d’un rêve éveillé alors que, étant relié à l’Energie, il s’interrogeait sur la nature de celle-ci. Ces clés concernent la vraie nature du minéral et plus singulièrement celle de l’apatite. La couleur (de l’apatite) importe peu. …/

A mon tour, j’expérimentais cette technique décrite dans le document. Après avoir nommés les symboles traditionnels, je fis de 800px-Wakan_roeishu_2même avec ces symboles nouveaux. Leur manière de se révéler s’est faite par l’audition de deux vibrations sonores qui correspondaient à leurs noms. La vibration emplissait l’air. Puis un parfum se révéla. Un parfum pour chaque symbole. Je restais longuement connecté, comme en transe.

Le soir, alors que j’allais me coucher, je fus pris par un besoin impératif d’écrire. Je me rendis à mon bureau et je calligraphiais ces symboles. Ma main dessina un idéogramme inconnu de moi. Je le contemplais sans comprendre à quoi il correspondait. J’eus envie de le dessiner à nouveau et un deuxième idéogramme apparu. Je décidais d’aller me coucher. Le lendemain, je savais que ces deux symboles correspondaient aux mantras « entendus » la veille. Je chantais leur nom en les regardant tour à tour et je sus les nommer. J’eus également la révélation que ces symboles sont sacrés et transcendantaux. Je nommais cette énergie Reiki Shi Hô, la « méthode des pierres »…/

Shi, en japonais c’est « une pierre ». « Hô » signifie dans ce contexte « la méthode », « la manière de se rendre en un lieu au moyen d’une voie ».

 

Les symboles, fonction et but

 

Intéressé je décidais d’expérimenter l’utilisation de ces deux symboles. Le résultat fut magnifique, tant au cours de l’action entreprise que par la rapidité avec laquelle la guérison s’accomplit.

Aussi, bien qu’ils doivent rester secret, je donne ici leur fonction et le but pour lesquels ils ont été révélés. Pour être fidèle à la manière dont Mikao Usui souhaitait voir se diffuser le Reiki, nous transmettrons ces symboles à nos élèves lors des initiations qui se feront à compter du mois d’avril 2014.

Le premier symbole permet d’harmoniser notre vibration avec le monde minéral. Son champ d’action est généraliste. Il concerne tous les minéraux. Il permet de clarifier et d’amplifier le signal du minéral dans le monde subtil.

Le second symbole est propre à ce minéral particulier qu’est l’apatite. Il permet de fusionner le signal vibratoire du minéral intérieur contenu dans notre épiphyse et celui, extérieur, que nous utilisons.

Ces symboles ont été révélés pour que le monde soit conscient de l’universalité de la vie. Tout est question de vibrations.

Le minéral est vivant au même titre que les végétaux et les animaux. Il émet des vibrations (ondes) électromagnétiques de la même façon que toute la matière de l’univers. Son immobilité n’est qu’apparente. Sa manière de se déplacer est lente : il se dissout, se fragmente, se déforme sous l’effet de la force centrifuge due à la rotation de la Terre ou de l’attraction de la Lune. Il est absorbé par les végétaux et les animaux qui le transporte, le concentre. Puis il se reforme plus loin, se reconstruit au sein des fosses marines… et ressurgit un jour . La nature singulière de sa  vibration, ainsi que sa manière d’agir sur le monde environnant, sont dues à sa composition chimique et à sa forme. Son rayonnement est puissant.

Ces symboles ont été révélés pour nous rappeler cette vitalité.

 

L’apatiteapatite-blue03

 

C’est un minéral assez courant dont les couleurs vont du jaune au bleu en passant par le vert et l’incolore.

Lorsqu’il est très pur, il est appelé « pierre précieuse d’apatite ». Ces pierres sont rares.

Il à la particularité d’être présent dans la tête de chacun de nous, sous forme de cristaux, dans l’épiphyse neurale (ou glande pinéale) qui se situe à proximité du centre du cerveau, au sommet de la colonne vertébrale . Ces cristaux d’apatite sont très purs. Ce sont de minuscules « pierres précieuses » d’apatite.

 

 

La glande pinéale

 

Une des fonctions de la glande pinéale est d’éveiller la sexualité chez l’adolescent par la production d’hormones sexuelles ou encore de réguler les cycles circadiens (cycles vitaux), dont le sommeil.

L’anatomie et l’embryologie comparées de la glande pinéale montrent que certains de ses neurones partagent une origine évolutionnaire commune avec les photorécepteurs de la rétine des yeux. Il est courant de dire qu’elle est le troisième oeil.

Ce passage de l’article de Sergio Machado « Les cristaux de la glande pinéale nous connectent à l’au-delà », nous apporte l’éclairage nécessaire :

.../

Selon la vision ancestrale des hindous, c’est le principal organe du corps, possédant deux chakras (centres d’énergie) responsables du développement extra physique, pour être des récepteurs et des transmetteurs de l’énergie vitale : le chakra du troisième œil, au centre du front au-dessus de la hauteur des yeux, et le chakra coronaire, bien supérieur, lui aussi situé dans la tête.

Des études scientifiques ont constaté que, à l’image d’une antenne, la glande pinéale est capable de capter les radiations électromagnétiques de la Lune, les radiations électromagnétiques venues du soleil, et d’éveiller la production de certaines substances neurotransmettrices, qui stimulent l’activité physique et mentale.
Et il y a encore d’autres fonctions particulièrement intrigantes en lien avec ce point situé près du centre du cerveau : la glande pinéale est capable de capter les champs électromagnétiques non seulement de cette dimension, dans laquelle nous vivons, …/ mais aussi des autres dimensions de l’univers, permettant ainsi d’accéder aux champs spirituels et subtils.

epiphyse_wiki-cc_01En d’autres termes, la glande pinéale serait capable de détecter les dimensions invisibles aux yeux ordinaires, et ce petit radar serait lié aux phénomènes tels que la clairvoyance (voyance d’événements non encore advenus), la télépathie (communication au moyen de la pensée) et la capacité d’entrer en contact avec d’autres dimensions (médiumnité).

Au Brésil, l’un des plus grands chercheurs de ce domaine est le neuropsychiatre Sergio Felipe de Oliveira, titulaire d’un magistère en sciences de la faculté de médecine de l’université de São Paulo et, entre-autres, directeur de la clinique « pineal mind » de São Paulo. Il a également étudié la physique durant quatre ans à l’université de São Paulo, au sein de laquelle il a travaillé sur les théories des champs d’ADN. Compte tenu de sa formation en matière de génétique du cœur, il en a déduit que les gènes ne sauraient fonctionner sans qu’un esprit n’induise leur fonctionnement (embryogenèse).

La médiumnité étant une faculté de perception sensorielle, elle a besoin d’un organe qui capte et d’un autre qui interprète. L’hypothèse du Dr Sergio Felipe de Oliveira est que:

« la glande pinéale est un organe sensoriel de la médiumnité, semblable à un téléphone portable, qui capte les ondes du spectre électromagnétique, provenant de la dimension spirituelle, le lobe frontal procédant au jugement critique du message avec l’aide des autres zones encéphaliques ».
/…/
La glande pinéale est plongée dans le troisième ventricule du liquide céphalo-rachidien et, sous la pression des vases communicants, ses structures souffrent d’une pression semblable à celle que le cerveau éprouve…/

Ces structures sont des capsules, en cristaux d’apatite.di

Mais pourquoi y a-t-il des cristaux dans la tête ?

Auparavant, on pensait que la glande pinéale dégénérait avec l’âge et qu’elle n’avait pas la moindre fonction, mis à part faire émerger la sexualité jusqu’à l’âge de 13/14 ans, pour ensuite perdre toute fonction et se calcifier. De fait, un processus bio-minéral affecte la glande, la faisant se calcifier. Pour sa thèse de doctorat de l’université de São Paulo, le Dr Sergio Felipe de Oliveira a fait des recherches sur les cristaux de la glande pinéale au moyen de la diffraction des rayons X. Ce travail lui a permis de vérifier qu’elle ne se calcifiait pas mais, donnait lieu à la formation de structures organisées. Mais alors, quelle serait donc la fonction de ces structures à l’intérieur de l’organisme ?
L’étude par la diffraction des rayons X et par l’emploi d’autres techniques, lui a permis de découvrir l’existence des cristaux d’apatite. La tomographie par ordinateur et la résonance magnétique furent également utilisées. Il a ainsi pu observer qu’une micro circulation sanguine maintenait métaboliquement les cristaux actifs et vivants.

Ces cristaux donnent à la glande une structure semblable à celle d’une caisse de résonance : l’apatite comporte de nombreux électrons à sa superficie, et repousse le champ magnétique. Lorsqu’un champ magnétique s’approche de la glande, il touche l’un des cristaux et ricoche sur un autre, et ainsi de suite, jusqu’à ce que le champ soit fait prisonnier. Plus une personne dispose de cristaux, plus elle aura de possibilités de capter les ondes électromagnétiques. Les médiums ont sans doute beaucoup de cristaux.

/…/

La glande pinéale est un puissant récepteur, mais ce sont d’autres zones du cerveau qui décodent les informations reçues, telles que le cortex frontal cérébral. Sans cette interaction, les informations reçues ne pourraient pas être comprises.

La glande pinéale capte ainsi des vibrations du spectre électromagnétique traduisant nos émotions, nos pensées ou celles des esprits, voire celles d’autres personnes au moyen de la télépathie. Elles sont archivées et elles réagissent au sein du cerveau de diverses manières. C’est sans doute pour cette raison que les hindous considèrent que la glande pinéale est la glande de la vie mentale, et du contact avec l’au-delà…

 

En pratique

 

Lors d’un traitement par la technique Reiki Shi Hô, le praticien active, en plus des symboles habituels qui le connecte à lénergie universelle, deux symboles supplémentaires. Par le premier il active l’énergie vibratoire du minéral. Le second est spécifique à l’apatite. Ce second symbole va amplifier, élargir la connexion des cristaux d’apatite présents dans l’épiphyse. Dès lors, connecté à toute l’énergie vibratoire disponible, le pratiquant émetteur fusionne dans un mouvement harmonieux de lumière, où se mêlent le chemin et le but. A ce moment, devenu énergie pure, l’esprit peut agir et rétablir l’harmonie. La guérison spirituelle et/ou émotionnelle est en cours.

 

Pour conclure

 

Au cours de ma déjà longue expérience de pratique du Reiki, je n’ai jamais ressenti une force d’action telle que celle mise en œuvre par le Reiki Shi Hô. Force douce, apaisante, mais puissante, harmonieuse, harmonique.

Dans les semaines à venir, je vous parlerai à nouveau de cet incroyable Reiki Shi Hô.

 

Prenez soin de vous.

 

 

 

Commenter l'article