L’utilisation du cristal de roche

5

Depuis l’aube des temps, le cristal de roche (ou cristal de quartz) est utilisé par les guérisseurs pour apporter aux personnes malades l’équilibre énergétique.

 

En décomposant le spectre lumineux, il a très tôt suggéré aux sorciers, druides et autres chamanes sa capacité d’action. Quelle devait être la surprise des premiers hommes en constatant que ce joyau restituait les couleurs de l’arc-en-ciel !

 

Aussi, très tôt, la pierre fut parée de vertus magiques.

 

Le Reiki utilise les vertus du cristal de roche. La formation en Reiki comprend un module d’apprentissage à utiliser l’énergie des cristaux de roche. Personnellement, c’est un support dont je me sers volontiers pour le dynamisme qu’il apporte à mes actions.

 Le cristal a la capacité de se charger de l’énergie dirigée lors d’une action et à la diffuser longtemps, subtilement mais constamment. Son utilisation facilite l’action menée.

Le cristal devrait être présent lors de chaque « traitement » qui nécessite une action de longue durée.

 

 

Choisir « son » cristal

 

Pour cela, si vous êtes initié, vous devez vous rendre chez un commerçant ou sur un marché et faire tout d’abord un choix visuel : approchez votre main d’un cristal qui vous paraît « sympathique ». Ensuite, laissez faire votre intuitions. Si le « signal » reçu vous convient achetez-le sans en discuter le prix. Dans le cas contraire, cherchez ailleurs jusqu’à ce que l’osmose entre le cristal et vous soit optimale.

 

Remarque :

 

  • – On note en général que les cristaux trop laiteux ne sont pas de bons émetteurs ;

  • – La forme du cristal n’a pas d’importance ;

  • – Le cristal peut être taillé ou non ;

  • – Le seul critère c’est l’accord subtil entre lui et vous.

Vous pouvez aussi partir à la recherche de votre cristal dans la nature.

 

L’inconvénient c’est que vous mettrez du temps à aboutir dans votre quête.

 

L’avantage c’est que lorsque le cristal recherché se sera révélé à vous, il sera très puissant.

 

Pour les non-initiés, fiez-vous à votre instinct et choisissez un cristal qui vous « parle ».

 

 

Purifier le cristal choisi

 

Préparez un verre qui le contienne entièrement et versez sur votre cristal une eau saturée de sel (saumure). Laissez-le tremper 24 heures dans cette solution.

 

Vous pouvez vous adjoindre les influences de la lune : Dans les premiers jours de la lune montante, le cristal dynamisera la nouveauté et facilitera une action destinée à faire évoluer favorablement une situation.

 

A la pleine lune, votre cristal rayonnera de toute sa puissance.

 

Ne perdez pas de vue que lorsqu’un être ou une situation est fortement perturbée, il peut être utile d’agir avec un cristal qui va accompagner doucement l’amélioration. Dans certains cas, l’exposition brutale à la lumière d’un cristal rayonnant peut amener encore plus de perturbations. Même si elles sont passagères, elles n’en seront pas moins difficiles à vivre.

 

 

Utiliser le cristal

 

cristal de quartz

Les initiés écriront leur « vœux d’harmonisation » sur un papier préalablement « dégagé » selon les techniques apprises. Ils y inscriront les symboles s’ils les connaissent.

 

Les non-initiés feront de même en prenant un papier aussi « propre » que possible : un papier acheté (et non récupéré gratuitement au bureau ou autre), vierge, et n’ayant pas séjourné dans un endroit chargé en ondes négatives.

 

 

Prenez le support papier, préalablement plié, dans vos mains jointes et conservez le ainsi pendant le temps qui vous paraitra nécessaire en vous concentrant sur la phrase positive qui s’y trouve écrite.

 

Puis posez le papier devant vous.

 

Prenez le cristal entre vos mains jointes et dites à haute voix le vœux écrit sur le papier. Répétez autant de fois que vous l’estimez utile.

 

Posez le cristal sur le papier et entreposez le tout en un lieu paisible (dans votre maison ou ailleurs) qui vous convienne. Vous aurez repéré ce lieu préalablement à l’action.

 

Laissez cet « appareil » aussi longtemps qu’il vous semblera souhaitable ou jusqu’à ce que vous estimiez que les effets constatés sont suffisants.

 

Voilà une application pratique de l’enseignement du Reiki.

 

Je ferais, aux non-initiés qui lisent ces propos, la remarque suivante : vous pouvez vous contenter d’agir par vous-même. Hélas, agir de manière isolée peut être dangereux. Même si l’on est magnétiseur. L’initiation au Reiki vous permettra d’agir avec plus de puissance énergétique. Vous bénéficierez de la protection de la communauté et vous serez aidé pour formuler des vœux positifs et non-toxiques pour le fonctionnement harmonieux de l’Univers.

 

Anecdote

 

Je terminerai cet article en vous faisant part d’une anecdote :

 

J’expliquais cette technique à des personnes fraîchement initiées lors d’un stage de perfectionnement du second degré. L’une d’elle me fit remarquer que le fait de s’adjoindre (si l’on veut!) l’énergie lunaire nous fait mêler des pratiques sorcières à celles du Reiki.

 

Je répondis : « Savez-vous comment se calcule année après année la date de Pâques ? » « Non » me répondit-elle. « Et bien, le jour de Pâques est le premier dimanche qui suit la première pleine lune de printemps »  dis-je. « Du fait de la méthode de calcul du jour de Pâques, c’est aussi le point de référence pour le calcul du jour de l’Ascension qui se situe quarante jours après Pâques, de Pentecôte, cinquante jours après Pâques ». II en est de même pour l’Islam qui détermine la date du Ramadan en fonction des cycles lunaires : douze cycles de 28 jours…, le neuvième mois.

 

Incrédulité du groupe. Je me saisis alors d’un calendrier des postes et je leur montrais la justesse de mon affirmation.

 

Je terminais cet échange en leur conseillant de vérifier avec d’anciens calendriers des postes la réalité du calcul du jour de Pâques. Voire de s’informer auprès des gens de l’art (prêtres, rabbins…).

 

Pour en finir avec cette anecdote, je conseille à tous les lecteurs de s’informer sur les liens entre les astres (soleil, lune…) et les religions. Souvent, ce qui est appelé « sorcier » chez les uns est nommé « sacré » chez les autres.

 

A chacun de faire son choix en toute liberté.

 

 

Commentaires

Eléa
11 décembre 2013

Bonjour Patrick,

Merci pour ces éclaircissements clairs comme du cristal ! 🙂

Cependant , sur la septième question, vous répondez qu’il y a « un risque à se mêler des affaires des autres » , je suis tout à fait d’accord avec cette opinion d’une manière générale!
Mais ce n’était pas ce à quoi je faisais allusion ici , j’ai certainement mal choisi mes termes car il n’était nullement question de travailler sur le karma de autres (et encore moins de vouloir le nettoyer alors que je n’y connais rien !) mais bien d’éclaircir , de clarifier son propre karma -le mien en l’occurrence 😉 -des attaches anciennes qui ne servent plus à rien, et qui agissent comme des boulets aux pieds.
Je voulais juste éviter de traîner d’une vie à l’autre , les mêmes erreurs et personnes néfastes ,d’où ma question puisque j’ai appris il y a peu que le cristal avait notamment cette fonction.

Ceci étant dit , je vous remercie pour ce partage d’informations et j’ai hâte de trouver mon cristal , car cette pierre m’attire beaucoup or jusqu’ici pas de chance, je ne suis tombée que sur des imitations et ce même dans des boutiques qui disaient vendre des pierres naturelles.
Mais je ne renonce pas car j’ai très envie de de travailler avec cette gemme ! Il faut juste que je la trouve 😉

Auriez vous des livres à me conseiller sur la litothérapie ou sur l’utilisation des cristaux en Reiki , svp ?

Bonne soirée !

    Patrick
    12 décembre 2013

    Bonjour, Eléa,

    Les attaches anciennes qui nous affectent peuvent trouver leur source dans d’éventuelles vies passées, mais aussi dans la transmission générationnelle, « les transmissions psychiques propres à nos ancêtres« .
    Un traitement possible consiste à suivre une psychothérapie chez un/une psycho généalogiste. Une autre façon est de travailler avec l’énergie du Reiki sur votre génèse : de votre conception à aujourd’hui.

    Pour ce qui est du rôle possible du cristal de roche dans ce but, j’ignore tout de la chose.

    La naturopathe qui intervient dans nos Ateliers m’a conseillé un livre en deux tomes : « Propriétés énergétiques des pierres et cristaux » de J.M. Garnier.

    Bonne soirée à vous aussi.

      13 décembre 2013

      Bonjour Patrick,

      Merci pour votre réponse, je vais tout de suite me commander ce livre !

Eléa
7 décembre 2013

Merci pour tous ces conseils. Je me pose une question ..en fait plusieurs ! 😉

1)Est-ce que vous (ou d’autres praticiens Reiki) travaillez avec d’autres pierres que le cristal ?

2)Si oui…Est-ce réservé aux Maîtres Reiki de travailler avec d’autres pierres ?

3) Les initiés peuvent-ils eux aussi travailler avec différentes gemmes ? Et si oui pourriez-vous en citer quelques unes, je vous prie?

J’ai entendu parler d’une technique laquelle consisterait à faire « descendre » un rayon sur une pierre et ainsi lui conférer les propriétés de ce rayon . Le plus extraordinaire , c’est que la pierre change de couleur dans ces cas là !
Exemple: un cristal , on invoque le rayon violet sur lui …et le cristal devient …VIOLET! Je tiens cette anecdote, d’une Maître Reiki.
Mais j’avoue ne pas comprendre comme cela est possible, ni si cela relève réellement du Reiki ou bien si c’est autre chose …un procédé alchimique ou autre chose dont je n’ai pas idée ?
Pourriez-vous m’éclairer, s’il vous plaît ?

4)Et cela,est-il possible à faire avec autre chose qu’un cristal (une autre pierre )?
Quels type de gemmes peut « recueillir » un rayon ?

5)Est-ce vrai que le cristal en plus de ces propriétés habituelles ,permet également de nettoyer les anciennes attaches karmiques néfastes que nous traînons de vie en vie?
Si oui , connaîtriez-vous la méthode pour y arriver (s’il est permis de la diffuser ) ?

6)Ou est-ce quelque chose que seuls les initiés second ou troisième degrés et Maître Reiki ont la capacité et le « droit » de faire ?

7)A votre connaissance, y-a-t-il des risques à faire ce nettoyage karmique ?

Je suis désolée pour ces nombreuses questions mais votre article est très intéressant et soulève selon moi, de multiples interrogations.

J’espère que vous pourrez répondre, à quelques unes d’entre elles ?! 🙂

    Patrick
    11 décembre 2013

    Bonjour, Éléa;

    À votre première question, la réponse est oui. Certains praticiens Reiki ajoutent la litho thérapie à leur pratique énergétique.
    Pour ma part, je travaille uniquement avec les cristaux qui décomposent la lumière blanche en un spectre de couleurs qui sont celles de l’arc-en-ciel. Ainsi, par analogie, on peut dire que le cristal « contient » les couleurs utiles pour, par exemple, harmoniser les chakras.
    Il est vrai que la litho thérapie ne se contente pas de l’aspect visuel des pierres. Mais pour ma part, je me limite à l’utilisation des cristaux.

    Votre deuxième question : non, tous les praticiens Reiki peuvent travailler avec les pierres s’ils en possèdent la science. Il n’est pas nécessaire d’être au niveau de maîtrise pour utiliser la litho thérapie.

    Votre troisième question : On m’a parlé dimanche du rayon violet. J’avoue que j’en ignore à peu près tout. Cela semble une technique intéressante et il existe certainement des « sachant » que je vous conseille de consulter.

    Après avoir lu ma troisième réponse, vous comprendrez que je ne peux répondre à votre quatrième question.

    Cinquième question : Je me sers du cristal de roche comme dynamiseur et comme diffuseur lors de mes actions. Il existe bien d’autres pratiques mais, à mon sens, elles sont des cas particuliers de l’utilisation que je fais du cristal. Je reste cependant ouvert à la contradiction.

    Sixième question : Il faut juste être initié au Reiki… ou formé à la litho thérapie.

    Septième question : oui et non. Il y a toujours un risque à se mêler des affaires des autres! Mais si vous possédez la connaissance par l’initiation ou par la formation, le risque est limité.

    J’ai répondu au mieux à vos interrogations. Mais certains versants de ces réponses ne peuvent être divulgués ici.

    Bonne journée.

Commenter l'article